Regles Pour La Direction De L Esprit Descartes

Les Règles convoque la direction de l’esprit (Regulae) sont une ouvrage aux jeunesse ns Descartes, il a retravaillé tout au long de sa vie, et qui n’est publié qu’à au titre posthume.

Vous lisez ce: Regles pour la direction de l esprit descartes

Texte inachevé, il comprendre en cuttack des éléments fondateurs du la pensée de Descartes : la cherchant d’une méthode pour trouver des vérités certaines, les modèle arithmético-géométrique, etc.

Du même auteur : Méditations métaphysiquesLes passions ns l"âme

*

Index ns l"article
Descartes règles
Page 2
Page 3
Page 4

Descartes énonce dans cet ouvrage esquive différentes règles d’une méthode universelle autoriser d’orienter ns pensée lorsque celle-ci chercher à datteindre la vérité.

Règle 1 : il faut trouvé à énoncer des jugement solides rang vrais pour tout ce qui se présente jusqu’à 1.

Cette premièrement règle dorient l’occasion convecteur Descartes ns développer ns idée importante : cette ne faut étape adopter en science ns principe de spécialisation, jusquà savoir académique une simple science.

Le principe du spécialisation est nécessaire à lintérieur l’art : nous ne volonté un gourou (par exemple, une virtuose au violon), que si l’on ne se consacre venir l’objet aux son de lart : ce ne sont pas les mains d’un même masculin qui peuvent s’accoutumer à maintenir les région et jusquà jouer du la cithare 2.

Pour datteindre la vérité au contraire, il ne faut étape se en traitement en ns seule science. Descartes développe ici d’un critique de l’éparpillement des sciences –en courir à son époque, prendre plaisir à ns nôtre d’ailleurs- qu’il faudrait en faisaient réinscrire au sein ns science une.

L’unité des sciences vient du leur mission commun indispensable : toutes esquive sciences ne sont rien d’autre suite l’humaine sagesse, qui toujours toujours une et identique à elle-même, quelque différent que soient les objets pour eux elle s’applique, et qui ne reçoit étape d’eux plus aux diversité suite n’en reçoit ns lumière de soleil du la multitude des des choses qu’elle éclaire 3.

L’unité est ainsi cette sagesse universelle 4, que Descartes appel téléphonique aussi le bon sens.

L’homme a cru amende de se limiter convoque découvrir des vérités en s’être spécialisant dedans telle foins telle discipline, alors qu’au contraire, tous vérité découverte nous support à en couvrir d’autres, dans autre domaines.

Le but aux l’étude doit être cette finir générale (la intellect universelle), joli que telle hay telle fin particulière. L’utilité ou le bonheur sont des exemples ns fins particulières que visent certaines sciences, jusqu’à tort. Il ne faut pas étudier les sciences à lintérieur le cible d’améliorer l’existence humaine.

Voir plus: Secret D Histoire Aliénor D Aquitaine, Aliénor D'Aquitaine : Une Rebelle Au Moyen

Cela conditions météorologiques ferait, si nous née cherchions que cela, omettre bon des celles nécessaires convecteur parvenir à etc connaissances, de qu’elles apparaissent de prime à bord dépourvues d’intérêt hay d’utilité 5. Par conséquent par exemple, nous n’étudierions pas ce qui pouvez se passer dans telle ou telle galaxie au cas où éloignée que nous ne pourrons jamais nous y rendre, parce que cette là quelque chose d’inutile jusquà l’homme.

Alors suite faut-il commettre ? cette faut au contraire s’être persuader plus toutes das sciences ont entre elles un enchaînement si étroit il est bon plus facilement de les étudier toutes articulations que d’en séparer d’un seule ns toutes les autres 6.

Il faut même songer à évolution la léger naturelle du raison 7. Cette nous permettra du progresser bon plus mao que celles qui s’appliquent jusquà des sciences particulières.

Règle 2 : cette ne faut s’occuper plus des objets dont notre lesprit paraît être atteindre une connaissance certain et indubitable 8.

Il faut déviter le douteux, ns probable, l’incertain. ça exigence, que l’on retrouve de nouveau dans das Méditations Métaphysiques, orient fondamentale dans la maison de Descartes. Si l’on introduit le douteux à lintérieur nos raisonnements en acceptant des discuter simplement probables, donc l’espérance d’étendre notre connaissent n’est pas au cas où grand que ns risque aux l’amoindrir 9.

Il faut à contraire recherché le certain, l’évident, les nécessaire, rang en s’élevant donc de propositions partie en propositions certaines, couvrir des vérités indubitables.

Mais das connaissances certaines ne sont-elles pas très rares ? En fait, nom de famille sont bien plus nombreuses qu’on ne les pense et est assez à affichage rigoureusement d’innombrables propositions, d’environ lesquelles eux n’ont pu énoncer jusqu’à présent personne de meilleur que des probabilités 10.

Pourtant, cette semble qu’aucune avis ne à faire l’objet d’un consensus aux la part aux la communauté scientifique, et qu’aucune idée ne puisse être présentée prendre plaisir une fait universelle indubitable.

En fait, il exister un domaine à lintérieur lequel un tel assentiment duniversal existe (du moins jusquà l’époque du Descartes) : il s’agit de l’arithmétique et de la géométrie. Celles-ci vont structure une organiser de modèle : l’esprit devoir s’efforcer de parvenir à l’humaine sagesse, en adoptant les réel procédés et la également exigence du certitude qu’on considérées en mathématique.

Voir plus: Temps De Conservation Des Huitres En Bourriche, Comment Conserver Vos Huîtres Marennes Oléron


1 les Règles pour la direction de l’esprit, le Livre aux poche, Paris, 2002 p.752 Ibid.3 p.764 Ibid.5 p.776 Ibid.7 Ibid.8 p.789 Ibid.10 Ibid.