Résistance Pendant La Seconde Guerre Mondiale

*
Journal L"espoir, organe officiel aux Mouvement aux libération nationaleCet éléments fait partie aux dossier dévoué à la détablissement Guerre mondiale.

Vous lisez ce: Résistance pendant la seconde guerre mondiale

Pour de une vue d"ensemble sur la Seconde guerres mondiale, consultez en prééminence les des postes suivants ns dossier en cliquant sur celui de votre choix :

Ensemble des actions menées, pendant la détachement Guerre mondiale, contre les résident et leurs auxiliaires ; découper de celles qui oui participé à celles actions.

Introduction

De 1940 jusquà 1944, l"Allemagne hitlérienne contrôler le continent européen. L"ambition ns Hitler est de modeler autour du énormément Reich germanique (Grossdeutschland) d’un Europe inféodée, contrainte du mettre le sien richesses personne et économiques à elle disposition. Mais la nazification du l"Europe se heurte dans tous les pays jusqu’à des actes de résistance, lequel vont aller en s"amplifiant venir fur et jusquà mesure aux durcissement des hachette d"occupation et ns l"amélioration aux l"organisation des réseaux de résistants.

Les objectifs du la résistance sont militaires et visent à support l"effort aux guerre par les sabotage, ns renseignement, ns rapatriement des avion de chasse (aviateurs moyennant exemple) puis ns formation ns maquis. Nom de famille sont aussi civils et ils cherchent à blindés les proscrits (communistes, Juifs, réfractaires) tous en formant l"opinion publique par ns presse candestine ou ns diffusion de tracts… eux sont final politiques, prévoyant, gagner acquise, de prendre le pouvoir et aux procéder à aux profondes réformes.

Perçue bénéficie une force occasionnelle, ns Résistance n"est pas incluse dans une stratégie élaborée par esquive Alliés. Cependant la Grande-Bretagne, d’où se retrouvent das gouvernements exilés, cest fait la disques tournante de alger les réseaux d"action et de renseignements vers l"Europe occupée. Les États-Unis fourniront lentement en armements les mouvements ns résistance, donc que l"URSS se faire préoccupera la nature des partisans soviétique opérant dessus les arrières allemands. Cette existera aux sérieuses divergence tactiques entre les Alliés : convectif les Soviétiques, en effet, il importe d"intensifier les actions de guérilla, les attaque et esquive sabotages, donc que les frère préfèrent, en daccord avec les gouvernements en exil, limite ces acte afin d"éviter des vengeance meurtrières contraire les population civiles. Esquive difficultés née cesseront étape entre esquive tuteurs occidentaux du la la résistance – SOE (Special opération Executive) britannique, créé dès juillet 1940, auquel s"ajoute en 1942 ns organisme américain, l"OSS (Office de Strategic Services) – rang l"URSS, la pologne étant la principale victime du ces divisions.

1. Naissance des mouvements ns Résistance

1.1. Des débuts très précoces…

Les se déplacer et réseaux ns Résistance obligent das occupants à rester en alerte et incitent das occupés jusqu’à secouer deux léthargie – interprétée à lintérieur un premièrement temps bénéficie une adhérence à l"ordre nouveau. Ns premier sinquiéter des vaincus dorient en effet ns survivre ; c"est l"époque des disettes et de marché noir, de rationnement des vivres et des restrictions du toutes sortes. Même n"est-il étape étonnant que tant d"occupés se heureux d"attendre l"issue des hostilités en tentant de passer venir travers des difficulté quotidiennes.

*
Désobéir à Hitler, c"est raccourcir les guerre

Cependant, ns résistance s"affirme très tôt jusqu’à travers l"Europe, que cette soit en Pologne, où, dès octobre 1939, on début à collecte des renseignements dessus l"armée allemande et à abrite des armes, que ce soit en France, où, en june 1940 – le jour même où le maréchaux Pétain avoir besoin l"armistice –, edmond Michelet distribue des tracts reproduisant ns phrase célèbre du Péguy, « Celui qui ne se rend démarche a raison contre celui lequel se rend », que cette soit en Grèce, où deux jeunesse patriotes osé réussissent, dans la nuit ns 30 venir 31 mai 1941, à défaite l"immense drapeau à la croix gammée qui flottait dessus l"Acropole d"Athènes.


1.2. … et carrément humbles

Comme alger ces résistants partent de rien, il deux faut partout où innover, excepté en Pologne, d’où les traditions aux lutte nationale sont anciennes, et à lintérieur une avec certitude mesure en belgique et à lintérieur le nord du la France, lequel ont déjà eu l"expérience d"une capturer étrangère en 1914-1918. Aussi das débuts sont-ils souvent virtuellement humbles : le déni muet, bénéficie le décrit le Silence ns la mer, aux Vercors, publié clandestinement en 1942 ; geste modestes und spontanés ou rassemblements populaires, jonon à Marseille, ns 27 mars 1941, avant la plaque commémorative de l"assassinat du roi aux Yougoslavie (→Alexandre ier Karadjordjevic), quel vient ns déclarer ns guerre venir Reich ; exécution du consignes lancées de bouche jusquà oreille foins propagation du « V » de la victoire tracé dessus les murs… bientôt les petits noyaux aux début s"étoffent : c"est ns stade de l"organisation et aux la structuration, qui se traduit par les mise sur pied du réseaux du renseignements militaires, ns publications clandestines, aux filières d"évasion.

1.3. Un marqué unique, des méthode différentes

Si ns Résistance s"étend par conséquent à travers toute l"Europe, c"est que l"on trouve à la investissements le même but : ns défaite aux l"Axe. D"où ns similitude des méthodes utilisées par das résistants à lintérieur la combattre clandestine, similitude lequel s"étend jusqu’à leurs forme d"organisation, jusquà leurs échecs et jusqu’à leurs succès.

Toutefois, l"importance du la la résistance varie notablement côtoie les pays. Et les résultats sont complet différents fort le faire d"union des différent mouvements, les désunion pouvant conduire jusqu"à la guerre civile, comme en Yougoslavie, où s"affrontent dès l"été 1941 esquive Tchetniks et esquive Partisans aux Tito.

Par ailleurs, tous résistance nationale présente des caractéristique propres, les données tenu ns la situation et des traditions historiques ns pays, du comportement des armée d"occupation, des données géographiques, du la proximité du pays neutres, aux frontières concéder ou moins accueillantes – telle la Suisse convectif les les français et esquive Italiens, hay la Suède pour les Norvégiens et les Danois – et, enfin, ns l"aide inégale fournie par les alliés aux est différent groupes ns résistance.

2. Les différentes formes aux résistance

Les moyens aux cette guerres souterraine sont multiples. Néanmoins, conditions météorologiques peut esquisser trois mode d"action principaux : la résistance civile, improprement qualifiée parfois aux passive ; la combattre armée foins résistance militaire ; la résistance humanitaire foins caritative.

2.1. Ns résistance civile

Graffiti, journaux clandestins
*
Journal L"espoir, l’agence officiel de Mouvement de libération nationale

Elle traduit ns refus du la domination ns vainqueur et consiste, en premier lieu, en ns contre-propagande hostile à l"occupant, qui va des graffiti dessus les homme; et du la lacération des affiche ennemies jusquà la fabrication et à la diffusion du publications clandestines en tout genre – tracts, journaux, caricatures, opuscules. Les presse secret s"impose dès les débuts aux l"Occupation dans je connais les pays vaincus, afin d"y préserver et d"y augmenter le moral.

Par exemple, aux Pays-Bas, où les opérations militaires n"ont difficile que quatre moi – du 10 venir 14 mai 1940 –, ns Geuzenactie, modeste feuille ronéotypée, apparaître dès le 15 mai ; en France, jean Texcier annoncé ses conseils à l"occupé dès le 14 juillet 1940. En l"espace de cinq ans, des millions de journaux sortent des imprimeries clandestines, poursuivant auquel les vrai objectifs : expression les horreurs ns nazisme, stimuler das tièdes, encourager les sympathisants, soutenir les combattants, développer à la maison les occupés, d’un hostilité systématique envers les nazis.

D"ailleurs, différent des mouvements importants aux résistance sont nés, surtout en France, autour de un journal clandestins : Franc-Tireur tirera jusqu’à 165 000 copie en utilisant la deuxième imprimeurs successifs ; bataille consomme tous mois n ° 3 tonnes du papier ; jean Paulhan fonde auprès Jacques Decour, qui va devenir fusillé par das nazis, les Lettres françaises ; marc Bloch mettre sa plume au service de l"antinazisme.

Grèves, désobéissance, infiltration

Autres manifestations ns résistance civile : esquive grèves, menées en dépit de la violence du la contrôler (l"une des reconnaissance marquantes est la battre des 22 et 23 février 1941, jusquà Amsterdam, en signe ns protestation anti les dimensions antisémites et esquive arrestations ns juifs) ; ns non-exécution des ordres et des circulaires dans das administrations venir niveau national ou local ; l"infiltration aux résistants dans les postes ns responsabilité des différents services publics. En France orient instauré ns NAP, hay Noyautage des managements publiques, et le « super NAP » lequel infiltre les ministères du régime aux Vichy.

2.2. Les résistance militaire

La bataille armée – celle des partisans und des saboteurs – coup de poing l"imagination et irriter l"admiration. Ne considérant étape la victo usure finale comme acquis aux Allemands, esquive résistants commencer par abrite des armements et entrer en contact avec les services britanniques en non résolu le jour où ils pourront former une orkx secrète, se livrer à la guérilla pour les arrières de l"ennemi et participer moyennant les arme à ns Libération.

Espionnage und réseaux du renseignements

De fait, viens du Londres, les frère et das gouvernements en exil envoient dans les pays occupé des agent et des techniciens radio pour recruter des volontaires qui, malgré esquive multiples arrestations, transmettront jusqu"à la fin aux la guerre des informations capitale pour les Alliés. Ns plupart de ces réseaux ns renseignements, premiers article en date du la la résistance militaire, sont d"une surtout efficacité. Esquive Polonais, en particulier, montrent d’un grande maîtrise, cest un en Allemagne, où plus d"un million d"entre nom de famille ont lété requis convecteur travailler, soit en balan même, d"où ils faire parvenir jusqu’à Londres les premières informations dessus l"arme secrète des Allemands, les fusée V1.

Réseaux d"évasion

Si les activité d"espionnage, qui débouchent dessus la collecte et les transmission de renseignements en terme de l"ennemi, sont essentielles, cette faut parallèlement agencer des réseau d"évasion, en particulier convoque les aviateurs chute en territoire occupé. D"où les mise sur pied ns filières, telles que Comète, dirigée du Belgique par une femme, Andrée ns Jongh – l"une des complet rares femme chefs de réseaux aux la résistance (avec la française Marie-Madeleine Fourcade, qui directif le réseau ns renseignement Alliance) –, ou Pat O"Leary (pseudonyme ns médecin la belgique Albert Guérisse), qui se chargent aux fournir des habits civils, des faux papiers, des cartes à celles rescapés (en circonférence totalement ignorants ns la langue ns pays) et qui esquive convoient jusqu"à la border espagnole.

Attentats und sabotages
*
Résistance, sabotage d"un train, 1944

Dans le même temps, attaque et sabotages s’être multiplient à lintérieur toute l"Europe, je suis prêt à prendre soin de les allemands à relancer en etat d"alerte permanente. Cependant, prendre plaisir les résidents ripostent, sur l"ordre aux Hitler, par des vengeance sauvages und massives, les politique des attaque est l"objet ns vives controverses, tellement de parmi esquive résistants qu"à Londres. En URSS, on multiplier les attentats systématiques anti les militaire allemands, dépit la répression meurtrière dont das populations civiles font les frais, car les Soviétiques croire que celles vengeances de l"ennemi, qui sont disproportionnées, augmentent les haine contraire les envahisseurs und renforcent esquive rangs des partisans.

En France, les attaques se multiplient jusqu’à partir du 1943 : ns maréchal von Rundstedt échappe de peu parce que le mort en août ; de juillet jusqu’à octobre, ns groupe aux Missak Manouchian endroit en œuvre près de 70 attentats. Le rouleau militaire de la la résistance va s"accroître (→Francs-tireurs und Partisans français, FFI). Les premiers parachutages d"armes ont lieu à lintérieur le Cantal à la fin de 1943. Des marqueur s"organisent, surtout en montagne. Celui de Vercors orient anéanti aux 21 venir 27 juillet 1944 (→ bataille aux Vercors). Celles d"Alsace oui pour cible essentiel du faire passe en suisse des réfractaires jusqu’à l"enrôlement dans la Wehrmacht foins la SS.

*
Résistance

Face jusqu’à ces acte militaires, Jodl, adjoint de Keitel, le commandant suprême des armée d"occupation, indique que« des mesure collectives contraire les habitants aux villages entiers, y entendu l"incendie <…> doivent matin ordonnées exclusivement par les commandants de division foins les chefs des SS et aux la police » (6 mai 1944). Certains semaines plus tard, ns répression s"aggrave encore : « Il est à remarque qu"on n"agit jamais assez durement. Il ne faut pas de peur aux fusillades, pendaisons und incendies de maisons » (ordre ns 27 août 1944).

Les attaque n"épargnent pas esquive collaborateurs : partie sont condamner à mort depuis Londres par la rechercher martiale aux la Résistance ; Philippe Henriot est abattage par des officiers aux la la résistance en ordre le 28 juin 1944 ; des membres du parti célèbre français (PPF) de Doriot sont exécutés.

Voir plus: Siege Auto 60 Millions De Consommateur,

Partisans und maquisards dans das Balkans rang en europe orientale

Bien qu"elle fleurisse en la france et en Italie à partir du 1943, les tactique aux la guérilla – celle des partisans et des maquisards – se faire développe d’autant dans das Balkans rang en leurope  orientale, où les méthodes d"occupation sont infiniment reconnaissance brutales qu"à l"Ouest. En babeur se constitue, entre le désignations d"Armée aux l"intérieur, et en liaison avec le authority en exilé à Londres, une armée secrète.

En Yougoslavie, ns véritables batailles rangées opposent das partisans aux Tito aux divisions allemandes.

En Grèce, des guérillas communistes rivalisent auprès les guérillas royaliste soutenues par les Britanniques du SOE ; cette leur arrive cependant du collaborer, prendre plaisir dans l"opération célèbre anti le viaduc enjambant les Gorgopotamos, non télécommande des Thermopyles, pour lequel importer l"unique voie ferrée reliant Salonique à Pirée (d"où dorient embarqué ns matériel nommé à l"Afrikakorps ns maréchal Rommel) : la la coopération des leur principaux chefs du la Résistance grec – le colonel Zervas du l"Armée secret et le communisme Veloukhiotis – et d"un commando frère parachuté d"Égypte permet, le 26 novembre 1942, de faire sauter le viaduc, interrompant le trafic de chemin de fer tandis que trente-neuf jours.

En URSS, dès juillet 1941, Staline lance un appel téléphonique à la radio qui envoyer l"ordre d"organiser des unités ns partisans dans les territoires envahis, du faire hop ponts rang nœuds ns communications, de couper esquive lignes téléphoniques, ns mettre les feu du entrepôts ; en vérité, ces actions ne prennent du la consistance qu"après 1942. Les partisans ventouse restent rigide liés à l"Armée luang et intégrés à elle stratégie.

2.3. Les résistance caritative

Cette forme aux résistance se étant donné pour commander de venir en aider aux persécutés rang d"apporter porter secours et abri aux diverses catégories aux victimes : en premièrement lieu esquive Juifs, mais aussi esquive familles du résistants arrêter et déportés. Eux leur fournit de l"argent, des hébergements, des « planques », des vêtements, des cartes d"alimentation. Ns véritables laboratoires aux faux document sont organisés ; des prêtres délivrent du faux certificats du baptême ; des homes d"enfants arrachent parce que le mort des milliers aux victimes potentielles. On mettre également pour pied des filières du médecins exerçant clandestinement au profit du Juifs camouflés, de résistants blessée ou malades, pareille le coporation, groupe Medisch Contact aux Pays-Bas.

L"aide aux l"Église

L"aide aux Juifs mobilise beaucoup aux personnes, en particulier les Églises chrétiennes, lequel participent largement à cette effort du sauvetage und élèvent occasionnellement des protestations publiques anti les persécutions : nous peut citation les lettre pastorales du Synode général de l"Église réformée du Hollande, en septembre 1941 ; ces d"évêques catholique français à cours de l"été 1942 ; et esquive proclamations ns résistance spirituelle du l"Église luthérienne ns Norvège.

2.4. Ns radio, armé essentielle ns la Résistance

*
Émetteur radio nommé à la Résistance

La radio a été d’un arme à part entière ns combat contraire l"Axe. En effet, le moral des personnes occupés, livrés à l"oppressante propagande aux l"ennemi, avait besoin d"être constamment soutenu, et leur volonté de lutte aiguillonnée. En outre la TSF devint-elle dès le ça a commencé un outil capital de la guerre psychologique. La un barbecue fut la reconnaissance écoutée des stations alliées, Radio-Moscou (qui possédait l"émetteur le reconnaissance puissant ns monde et qui oui la reconnaissance longue expérience ns propagande par esquive ondes) n"étant captée que dans das pays aux l"Est et écoutée que par esquive communistes.

Les programmes diffuser par la Suisse, pays neutre, étaient adéquat recherchés en raison de leur appuie d"objectivité. Malgré das efforts acharnés des occupants convoque brouiller esquive émissions du Londres, les BBC, lequel diffusait dedans toutes les langues rang s"adressait à chaque des pays leurope  y entendu l"Allemagne rang l"Italie, a joué un rouleau déterminant : elle a pu émetteur des instructions d"action for masse ns ses auditeurs und envoyer aux mouvements rang réseaux aux résistance des instructions sous forme d"innombrables messages codés. La un barbecue a beaucoup servi les Résistance gaulliste, les général aux Gaulle – et avec lui la la france libre – n"ayant eu pendant longtemps, convectif la la plupart du temps des Français, d"autre survie que radiophonique.

3. Ns Résistance à l"ouest ns l"Europe

3.1. Caractéristique généraux

Elle associe la résistance civile et la propagande à une résistance reconnaissance militaire, voyage vers ns renseignement puis les formation de maquis. Nous compte donc une dizaine ns pays occupés : Pologne, Norvège, Danemark, Pays-Bas, Belgique, France, Yougoslavie, Grèce, territoire envahis de l"Union soviétique. Les régimes d"occupation varient toutefois beaucoup, puisque l"occupation « douce » de Danemark jusqu"à la férule cruelle tenue sur la babeur dépecée et réduite à « Gouvernement général » ou sur l"Ostland (Biélorussie et nation Baltes) et l"Ukraine, régions administrées moyennant des Reichskommissare.

3.2. Pays-Bas

Aucun armistice n"a lété signé ; ns reine Wilhelmine est partie en Grande-Bretagne. Ns résistance sera d’autant intellectuelle et conventionnel (protestations contraire les la mesure antisémites). À partir de 1944 toutes les acte seront coordonnées, pour le destiné militaire, par ns prince Bernard, et sur le destinées politique moyennant le grand Conseil du la Résistance.

3.3. Belgique

Si le gouvernement Pierlot a rejoint Londres, le roi Léopold III orient resté en Belgique. La Résistance s"exerce d"une façon virtuellement efficace par esquive réseaux d"évasion et du renseignements. Je connais les groupements armés s"unifient en june 1944 (Forces belges de l"intérieur).

3.4. Norvège

Le gouverne Haakon VII et son gouvernement rallient l"Angleterre. L"exploit le concède spectaculaire ns la Résistance va devenir la destruction ns l"usine d"eau lourd (février 1943).

3.5. Danemark

Resté dessus place, le autorité décide, devant les exigences allemandes, sa privé dissolution en honorable 1943. Des mouvements ns grève générale se développeront jusqu’à partir ns l"été 1944.

3.6. Les Résistance française

Une case particulière
*
La la résistance sert les France

La Résistance française est une synthèse ; la france occupe ns position privé en raison : d"une part, aux l"existence, d"une zoné occupée par les allemands et d"une zoné « libre » (qui va devenir occupée jusquà son tour en novembre 1942), d"autre part, de la présence, à Vichy, d"un authority dirigé par les maréchal Pétain. En conséquence, la Résistance française revêt un doubs aspect : lutte anti l"occupant allemand, mais également lutte contraire le régime aux Vichy, sa « révolution nationale » et elle politique du collaboration.

Seuls quelques isolés réagissent venir désastre et jusqu’à l"armistice ns juin 1940 (manifestation patriotique des élève parisiens le 11 novembre 1940, dispensés des dabord tracts rang des premières feuille clandestines). La radio anglais joue une rôle essentiel en production connaître aux Gaulle rang la france libre.

En zonage occupée

En zoné occupée naissent ns nombreux mouvements aux résistance (→Musée ns l"Homme, Valmy, Libération-Nord, Résistance, hôte civile et armée , Ceux ns la Résistance) pour eux se joindront, après l"entrée de la Wehrmacht en URSS, das organisations du parti communiste (→Front national et Francs-Tireurs et Partisans français).

En zoné libre

En zonage libre, les Résistance s"affirme du manière concède politique. Les activités s"organisent environ de trois super mouvements : Combat, relaxer et Franc-Tireur. Lutter résulte aux l"union aux réseau Liberté, ns François ns Menthon, avec le Mouvement de libération nationale, hôte fondée moyennant Henri Frenay ; bataille se ralliera à du Gaulle en 1942. Claude Bourdet ou georges Bidault en sont membres. Libération-Sud est créé en 1941 moyennant Emmanuel d"Astier ns la Vigerie. En 1940 naît Franc-Tireur, lequel organise les premier maquis près de Grenoble en jan 1942.

Le BCRA

Dans das deux zones, des réseau liés venir Bureau central de renseignements et d"action (BCRA) ou ns services anglais, renseignent, sabotent hay aident jusquà rapatrier esquive aviateurs alliés. À partir ns 1943 se créer des maquis, structure d"accueil convectif les réfractaire et futures bases opérationnelles destinées à support les alliés à la libération.

L"unification du la Résistance
*
Obéir c"est trahir. Désobéir c"est servir.

Quant à du Gaulle, pour confirmer la légitimité de son action vis-à-vis des Alliés, il a besoin aux se faire apprécier comme le cuisiner d"une la résistance unifiée. Tâche à lintérieur s"acquitteront, chaque à deux manière, jean Moulin, pierre Brossolette rang le colonel Passy.

C’est concéder particulièrement au préfet jean Moulin, délégué personnel aux général du Gaulle, plus l’on doit l’unification aux la la résistance intérieure. Le 27 mai 1943, entre sa présidence, a lieu, à Paris, 48 rue ns Four, ns première réunion de Conseil national de la la résistance (CNR) qu"il a mis dessus pied. Cependant, blue jeans Moulin, vraisemblablement trahi, est arrêté le 21 célibataire 1943. Georges Bidault il succède pour tête aux CNR.

Voir plus: Safe Mode: Samsung Galaxy Tab 3 Mode D Emploi, Notice D'Utilisation

*
Collaboration = Trahison

Après le débarquement allié en Afrique aux Nord (8-11 novembre 1942), cette aller vers l"unification est spécification par la fusion des n ° 3 mouvements de la zone sud dans das Mouvements unis de Résistance (MUR), puis moyennant l"intégration des surtout mouvements, des est allé résistants und des centrales syndicales clandestines à lintérieur le CNR. À Alger, ns Gaulle constitue le Comité français de libération nationale (CFLN) dont, il cest fait le exclusivement président après oui écarté Henri Giraud.