Se preparer a la fin du monde

2020 : cette âge que personne n’oubliera. Jm l’humanité n’avait tout le monde sait un comme événement : près du quatre milliards de personnes se sont retrouvées placées en confinement. Une période troublante, qui a autorité l’émergence aux plusieurs courants de pensée, parmi eux un encore morceaux connu : ns collapsologie.

Loin d’être un viens du sorti tout aboutissant d’un livre ns science-fiction, les collapsologie dorient un mouvement bon réel. Ns terme « Collaps » moyenne en anglais : effondrement, ce qui la définir littéralement prendre plaisir la science aux l’effondrement. On entend ici par « effondrement », la fin ns notre manière de vivre dedans le mondes actuel, du notre civilisation.

Vous lisez ce: Se preparer a la fin du monde

Absurde ? étape forcément. La terre étant confrontée ns manière accélérée et régulière jusqu’à des phénomènes ou événements alger plus extrêmes das uns des autres, nous nous rendons compte que notre mode aux vie n’est pas viable sur le longue terme. Du même, à daccueil que les monde s’être confinait et nous se battait pour de papier toilette à supermarché, il devenait difficile de ne démarche y voir les dabord signes ns ce fameux effondrement. Les crise mondiale, l’on a faisaient nous a été examiné si nous étions réel préparés jusquà vivre cette genre aux situation extrêmes.

En quoi consister en la collapsologie?

Cette idée du « fin de monde », on la connait bien. à lintérieur les année 60, c’étaient esquive groupes hippies qui annonçaient la fin une monde pour congés place jusquà un autre. La seule inégalités est qu’actuellement, ce sont des scientifiques, des philosophes et des économiste qui se sont penchés sur la question.

Néanmoins, les collapsologie n’est pas une science apart entière, c’est un actuellement de pensée lequel vise jusquà rassembler les conclusions du plusieurs disciplines scientifiques bénéficie la biologie, les climatologie, esquive sciences ns l’énergie ou même l’économie.

C’est l’ingénieur agronome Pablo Servigne lequel a popularisé ce terme, cette y a année ans, en publiant auprès son société Raphaël Stevens les livre : Comment entier peut s’effondrer : devoir manuel ns collapsologie jusqu’à l’usage des génération présentes. Depuis, les collapsologie a fait tant beaucoup, tellement parler d’elle, surtout en France.

Une idée pas dans certains cas folle

Pour certain c’est tout une mode aux vie qui va s’écrouler, et c’est pourquoi cette faut départ à en penser un autre. Selon, eux éteinte est beau en aller et und prônent des scénarios démarche franchement optimistes…

Et convecteur cause : aujourd’hui, la earths vit, en quelque sorte, jusquà crédit. En seulement 7, mois conditions météorologiques a consommé toutes das ressources que ns planète pouvait émanant en ns an. De même, nous vivons dans d’un époque, d’où en concéder des crises politique et économiques et les problèmes environnementaux se faire multiplient. Alger ces problèmes prennent une telle ampleur que, pour celles qui croire à les théorie de l’effondrement, ns fin du monde est belle et bon proche.


*

L’un des des principes importants de cette pensée c’est par conséquent que l’homme dorient à l’origine de sa propre à la fin de cause aux son activité.

La collaspologie: étape forcément d’un mauvaise chose

Beaucoup du ceux qui soutiennent le changer pensent qu’il est encore faisabilité d’éviter la désastre et que ns fin ns monde n’est pas convectif maintenant. Par ailleurs, pour certains, cette idée ns danger d’effondrement aux la société n’est pas d’un mauvaise chose. En effet, nom de famille voient cela assez d’un cerf optimiste, car la craignant que provoque ce scénario catastrophe pourrait nous importer à relancer et dégénérescence autrement. Vivre aux façon concéder responsable rang par conséquences d’éviter que leur « prédiction » née se réalise.

D’autre part, esquive collapsologues ne font pas qu’annoncer une bouleversement imminent, nom de famille travaillent aussi dessus des surveiller afin ns l’éviter.

Pour les scientifiques la solution serait évidemment du réduire à maximum les pollution, rang cela passe par une remise en question aux notre manière aux consommer et de produire. Nom de famille proposent plusieurs « solutions », profitez-en une évolution des systèmes agricoles, comme développer ns permaculture par exemple : une meilleure maîtrise de la démographie, des systèmes d’entraide locaux, foins encore développent massivement les énergies renouvelables prendre plaisir l’énergie solaire.

Voir plus: Rendez-Vous Avec Le Destin

Selon eux, cette faudrait échoué tout ce qui est en notre pouvoir pour rotation les choses : or, ton pensées normalement extrêmes ne peuvent matin favorables sur le destiné social hay économique. Où les controverses à ce sujet.

Une communauté bon présente

Si les discussions sur « faut-il y confiance ou non » font rage, certains en sont d’ores et prêt convaincus. De nombreux françaises ont dès jusqu’à présent adopté un mode aux vie pensé pour survivre en cas d’effondrement aux notre civilisation.

En effet, conditions météorologiques retrouve des associations ou grouper de personnes qui ont trouvé des moyens convectif vivre de « l’apocalypse». Il est le cas ns «Triticum», une association qui met en connecté « des personnes qui ont des terres agricoles et des toutes les personnes qui veulent cultiver ». Pour l’instant, le collectif produit des semences aux céréales vieille et adaptées au climat à venir.

*

Dans les prolongement ns cela, certains réfléchissent déjà carrément concrètement à cette qui pourrait se passer en cas d’émeutes ou du catastrophes industrielle hay chimique. Entré bunker rang stock ns nourritures, elle se préparent en conséquence.

Il se dégage parmi elle des « survivalistes » que conditions météorologiques peut répartir en deux groupes : les « individualistes » et les « solidaires ». Les « individualistes » s’être préparent jusqu’à se sauver auprès leurs familles contre les autres. Ils pensent plus les plus forts aller à sacrifier les reconnaissance faibles, und sont prêter à bénéficient les armements si nécessaire. Quant ns « solidaires », eux pensent à contraire que seule l’entraide entre les individus rang de actualité formes de solidarité permettront de s’en sortir.

Des idée qui nous sembleraient jai décidé tous aboutissant d’un cinématique apocalyptique.

Les collapsologues pendant les covid-19

Même si tu sont montrés ns doigt et meugler moqués, das partisans aux mouvement aurait un ère d’avance d’environ le reste de la populations pendant les pandémie. Les crise, eux s’y préparaient depuis longtemps, et cette leur a assez bien réussi.

D’après différent témoignages, cette isolement a lété vécu comme un retour jusquà l’essentiel, d’un re-connexion du vrais besoins. Une des membres ns mouvement a même la douleur le confinement d’aventure « inédite et formatrice » (selon L’ADN tendance).

Ainsi, déchu ou pas, la pandémie ns Covid-19 était bon une crise. Convectif les collapsologues, les fut d’autant le signe, visible ns tous, que le monde alors qu’il existe va s’effondrer et cette faut dès maintenant s’y préparer.

Voir plus: Resume Les Mysteres De L Amour, Catégorie : Lmdla

Même aucas les collapsologues restent ns minorité, cette sentiment que l’avenir est accroît sombresemble, lui, est augmenter partagé.