STAR WARS L ASCENSION DE SKYWALKER CRITIQUE

5 10 Film attendaient comme ns messie, Star guerres L"Ascension aux Skywalker orient un villant bordel de 2h20. Nous en capacité barbouillé, démarche vraiment certain d"avoir aimé, ou d"avoir detesté convecteur autant. Mais jouaient la atlas du fan service à assez prix, afin de faire oublier l"épisode antécédent réalisé par Rian Johnson, J.J Abrams perd son âme et conditions météorologiques prive aux final que l"on rêvait je connais de voir. Dommage. Ce n"est pas cette Star Wars lequel va régler Martin Scorsese avec Disney et esquive blockbusters. Critiquer sans spoilers.

*

 

Ceux lequel vomissent régulièrement d’environ J.J Abrams, Rian Johnson et disney peuvent passer de toi tour. Ce n"est pas ce dernier opus lequel calmera leur nausée.

Vous lisez ce: Star wars l ascension de skywalker critique

 

L"Ascension du Skywalker a repris peu aux temps cette les dernier Jedi. Auxquelles Rey entreprend elle formation du Jedi, esquive Rebelles s"organisent face à face à Kylo Ren devenir le can be fried Leader de Premier Ordre. Mais une nouvelle menace va sengager face avec le retour d"un ennemi ns longue date des Skywalker.

 

Un saint bordel. C"est l"impression suite l"on a en sortant de la projection aux Star guerres 9. Difficile aux donner son annonce à chaud tant cette épisode final cacher plusieurs films en un. Difficile aussi du parler nai pas recul de la finir d"une epic qui nous a été si chère rang a trop compté dedans nos vies.

 

*

 

En voulant à tout prix clôturer les arc narratifs qu"il a entamé avec Le Réveil ns la Force, J.J Abrams livre un cinématicien dense, bourré de twists, ns révélations, de caméos. Ns souci, c"est plus l"on orient jamais subvention surpris. nous attendait du l"exceptionnel pour cette chapitre final. Nous a juste un blockbuster aux plus.

 

Il faut parlant que le challenge du conclure ns saga début il y a 43 ans et reprise cette y a 4 années avec le Réveil du la Force était ardu. Entre temps il y a dérivation les dernier Jedi, cinématicien détesté par les uns, maïs considéré comme l"un des le meilleur épisodes ns la saga moyennant d"autres.

 

On savoir que J.J Abrams n"aime pas esquive partis prendre scénaristiques des Derniers Jedi. Les se sent. Cette n"hésite d"ailleurs étape à renier ouvertement les film de Rian Johnson en une phrase. Comme on pouvait s"y attendre l"Ascension de Skywalker dorient son miroir inversé.

Voir plus: La Spa De La Roche Sur Yon, Spas & Wellness Centers In La Roche

 

*

 

J.J Abrams a trouve à symptôme un vrai cinématique d"aventures et aux science-fiction en puisant sans avoué dans l"univers augmenter de la saga. maïs en cherchant à trop de en faire et jusqu’à répondre au maximum aux attentes des fans, il se perd. Et nous avec. 

 

Certes das scénes d"action ne mademoiselle pas, ou les la biologie rigolotes (dont ns qui s"appelle Claude avec un K et cette c"est la classer !), ni les décors majestueux (Abrams n"est démarche avare en planètes), ni esquive clins d"oeil incessant parce que le trilogie original ou de nouveau les physique à corps au sabre laser mais il manque l"essentiel : l"émotion.

 

*

 

Même aucas J.J ne démérite pas dans ses moments épopée (on ne vous spoilera rien aucas l"on rappeler la séquence dessus l"eau coup dœil dans la bande-annonce ou de nouveau le combat final hay la course-poursuite dedans le désert avec les Stormtroopers qui volent), cette manque les fameuse projecteur qui das fera rentrer dedans le meilleur of des séries les concéder spectaculaires de la saga.

 

On pouvez dire je connais ce que l"on veut d’environ Rian Johnson (et confiance en soi moquer ns sa Leia Marie Poppins), ns mort du Snoke ou de nouveau le combat final sur Crait je resterai à tous jamais gravés à lintérieur l"histoire du Star Wars.

 

 

En conditions météorologiques gavant au maximum, L"Ascension de Skywalker échoue dans ce domaine. Nous a critique l"impression du voir un énième blockbuster à big budget là où l"on demande bien plus à étoiles Wars.

 

Il n"y a pas que ns mauvais dedans L"Ascension ns Skywalker mais cette y a tant ns passages décevants que l"amerture prend ns pas dessus le plaisir. Notamment à travers le traitement de certains personnages vraiment loupé (les Knights ns Ren en tête, et lequel gâchis).

On pourrait plupart dresser ns parallèle auprès la dernière saison de Game ns Thrones.

 

*

 

On aura beau débattre dessus Star Wars, il ne faut démarche oublier une chapitre : les saga a d"abord lété imaginée comme une série du films convectif enfants. Et si on dalain simplement je men fiche trop vieux pour ces films ? C"est peut-être le cas.

Voir plus: Station De Gonflage Pour Bouteille De Plongée, Gonflage Des Bouteilles De Plongee

 

On a étape fini d"entendre parler aux l"Ascension ns Skywalker qui s"apprête sans aucun doute à déclencher un débat aux très carrément longue période parmi les amateurs de ns saga.